Sleepy Hollow – 2×01

Sleepy Hollow

Sleepy Hollow, c’est la série que j’ai commencé à regarder l’année dernière, et que j’ai lâché à trois épisodes de la fin, sans aucune raison. Heureusement, je suis maintenant à jour. Pour faire simple, c’est une série que j’aime beaucoup, et j’attendais beaucoup cette saison 2, la fin de la précédente étant assez énorme. Ce retour est excellent, on entre directement dans le vif du sujet et on ne s’ennuie pas une seule seconde. Dommage que les audiences soient en baisse.

Nous avions laissé tous nos personnages dans des situations assez tendues : Abbie coincée dans le Purgatoire, Crane enterré vivant par son propre fils, Jenny dans un accident de voiture… La série, qui essaie toujours de surprendre, décide de proposer quelque chose de classique, mais efficace, ce que l’on voit durant les 15 premières minutes est faux. En effet, on nous fait croire que pas mal de temps s’est passé depuis la fin de la saison 1, que Jenny est morte et que le fils de Crane est enfermé, mais il n’en est rien, tout ça est dans leur tête. Un procédé donc classique, mais que les scénaristes auront décidé de faire tenir 15 minutes, ce qui est tout de même assez « osé ».
Après cela, l’épisode reprend donc son cours normal, et le rythme ne faiblit jamais. Tout l’intérêt est pour Crane d’aller sauver Abbie. Une histoire très intéressante, ultra rythmée et assez palpitante.

L’histoire ne traîne pas, on se retrouve directement avec tous les personnages de retour (sauf le boss d’Abbie, qui a disparu de la série…), mais c’est tant mieux. La nouvelle intrigue de la saison tournera donc autour du second Chevalier de l’Apocalypse, un rôle qui va très bien à John Noble.

À côté de ça, tous les ingrédients qui ont fait le succès de la saison 1 sont là : le duo Abbie/Crane est toujours aussi énorme (je suis vraiment fan de la relation entre les deux), l’humour est excellent, l’ambiance est prenante, la réalisation est soignée, les effets spéciaux sont jolis, le casting s’amuse, sans en faire des tonnes, et les scènes d’action sont assez spectaculaires.

J’espère que la saison 2 sera tout aussi, voire plus, bonne que la précédente, mais je fais confiance aux scénaristes. D’autant plus que la bonne idée de n’avoir que 13 épisodes est encore une fois appliquée.

Je dois dire que je suis bien content qu’une série comme Sleepy Hollow ait vu le jour, j’attendais une série fantastique fun, cool et intéressante, sans pour autant qu’on ne vire dans teen-drama (The Vampire Diaries) ou dans le franchement ridicule/honteux (Once Upon A Time). Autre point : l’excellent générique m’a manqué, je l’attends pour le prochain épisode !

En clair, un excellent retour, avec un rythme effréné pendant 40 minutes.

Alex.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s