The Bastard Executioner – 1×03

The Bastard Executioner

Après une introduction pas des plus réussies la semaine dernière, The Bastard Executioner convainc un peu plus avec cet épisode. On comprend un peu plus vers quoi la série veut aller, même si quelques points restent, je trouve, assez confus.

Cette semaine, le plan du personnage principal et ses amis est clairement expliqué : ils veulent éliminer exactement les personnes coupables du massacre de leur village. Le préfet, que Wilkin pense responsable de la mort de sa femme, est maintenu en vie jusqu’à ce qu’ils parviennent à lui faire cracher les noms.
Je pense qu’il aurait été un peu plus malin de le dire précisément dans le pilote de la série, histoire de montrer réellement vers quoi on allait. Mais, tout comme la semaine dernière, j’avoue me demander comment les scénaristes comptent tenir des années avec une histoire pareille. Enfin bon, avec Sons Of Anarchy, on est habitués à l’étirement des histoires…

Quelques petits points que je n’ai pas trop saisi maintenant. On était censés savoir que Milus connaissait la véritable identité de Wilkin ? Comment ça se fait d’ailleurs ? Et quel est l’intérêt pour lui de garder ça secret ? J’ai eu l’impression de rater quelque chose…
Aussi, doit-on savoir que le grand brûlé qui accompagne la sorcière est le personnage joué par Kurt Sutter que l’on voit en flashback ? Personnellement, je n’avais pas reconnu le showrunner la semaine dernière, mais ça a été le cas de beaucoup de spectateurs (et puis il suffit de regarder le casting de la série sur Internet). Du coup, je ne sais pas ce que l’on est censés savoir ou non. Je suppose aussi qu’il s’agit du père de Wilkin vu comment ça nous est montré…

Pour le reste de l’épisode, j’ai trouvé ça pas mal du tout. L’infiltration de Wilkin est une base intéressante, puisqu’il doit jongler entre le rôle qu’il a pris et ses convictions personnelles. Travailler avec l’ennemi, devoir parfois s’en prendre à ses amis, tout en les aidant. Je regrette juste que ses remords ne soit pas super bien mis en avant. Je ne l’ai pas trouvé si rongé que ça à l’idée de torturer une fille de 15 ans et de finir par devoir lui couper le nez.

Bref, un épisode de nouveau pas parfait, mais qui dévoile encore un peu mieux le potentiel de la série.

Typh.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :