Homeland – 5×04

Homeland

L’efficacité d’Homeland est toujours au rendez-vous et l’attachement de la série à l’actualité toujours aussi surprenante et pertinente. Il n’empêche que je trouve que la série se répète un peu et commence malheureusement à user d’effets « faciles » un peu trop régulièrement. Je ne boude tout de même pas totalement mon plaisir, l’épisode étant tout de même une réussite dans son ensemble.

On terminait l’épisode dernier avec Quinn kidnappant Carrie. Comme on pouvait s’en douter, il ne l’élimine pas mais la fait passer pour morte, enfin de tromper ceux qui cherchent à la tuer. On pouvait le sentir dès la semaine dernière, Saul n’est finalement pas derrière cette histoire surtout que, comme l’explique Carrie, il aurait très bien su que Quinn n’allait pas aller jusqu’au bout.
Toute la partie avec Quinn et Carrie était très bonne, et surtout très émouvante. Effectivement, Carrie doit, en prétendant être morte, dire adieu à sa situation actuelle et notamment à sa fille. La vidéo qu’elle lui laisse était bouleversante.

Du côté de la CIA, Saul veut de nouveau faire tomber une dictature pour mettre un homme choisi par l’agence à la tête d’un pays arabe. C’était l’histoire de la saison 3, mais le gros plus ici c’est l’attachement de la série à l’actualité la plus brûlante. Franchement, je ne comprends pas comment ils osent se saisir d’histoires pareilles, se déroulant en simultanée. Heureusement que la série est excellente, parce que c’est vraiment casse-gueule… Mais j’applaudis toujours leur courage, qui me bluffe de plus en plus à chaque épisode. C’est assez stupéfiant.

L’épisode se termine sur la révélation du traite au sein de la CIA, à savoir Allison, la femme avec qui Saul sort maintenant. Oui, j’ai été un peu surprise je l’avoue (je n’avais pas franchement émis d’hypothèse sur le commanditaire de l’assassinat de Carrie de toute façon), mais le coup de la taupe/traitre est un truc qui me fatigue un peu… Je trouve que c’est un effet trop utilisé dans les séries en général, et Homeland est en train d’en faire un mécanisme. Mais, au moins, la révélation arrive rapidement, ce qui nous permettra de creuser par la suite les motivations d’Allison.
Surtout que son entreprise a l’air assez énorme. Vu son visage impassible devant l’avion explosant en fin d’épisode (où se trouvait le général que la CIA voulait mettre à la place d’Assad), on peut comprendre qu’elle est aussi derrière ça, en plus d’avoir voulu faire tuer Carrie. Le reste de la saison s’annonce des plus mouvementés…

Bref, Homeland connaît ses points forts et les réutilise peut-être un peu trop. Mais il faut avouer que c’est toujours aussi passionnant.

Typh.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :