Glacé – Saison 1

glace

L’article ne contient pas de révélations importantes sur la saison.

M6 a proposé ces dernières semaines la série Glacé, adaptation du roman du même nom de Bernard Minier. N’ayant pas lu le livre, j’étais tout de même curieuse de me lancer dans cette aventure. En effet, le bouquin a de bonnes critiques, et M6 s’essaie pour l’instant peu à la création de séries. Je voulais donc voir de quoi elle était capable. Bah, ses débuts ne sont vraiment bons, la série étant extrêmement mauvaise de bout en bout.

À flanc de montagne, dans les Pyrénées, est découvert le cadavre d’un cheval sans tête accroché à 2000 mètres d’altitude, au sommet d’un téléphérique. Les capitaines Servaz et Ziegler se voient confier cette enquête. À quelques kilomètres de là, dans un centre pénitentiaire de haute sécurité, la jeune psychiatre Diane Berg entame des séances de psychothérapie auprès de Julian Hirtmann un dangereux tueur en série arrêté des années auparavant par le capitaine Servaz… Les destins de ces quatre personnages vont se percuter dans une enquête des plus terrifiantes.(source : Allociné)

Déjà, disons-le clairement, il y en a marre de ces séries policières avec un duo d’enquêteurs (homme/femme) au cœur d’une affaire criminelle improbable et extrême. Franchement, je pense qu’on a vraiment fait le tour. C’est toujours la même chose, on change juste le lieu et on essaie d’être imaginatif sur les mises à mort… J’avais fait le même reproche à Jour Polaire, je le refais ici. La mode est passée.

Au-delà de ça, la série n’est même pas intéressante. Le duo d’enquêteurs est fade à mourir (et Charles Berling joue tellement mal…), le rythme est d’une lenteur insoutenable et l’histoire souvent incompréhensible. Je ne comprenais souvent rien à ce qu’il se passait parce que c’était juste extrêmement mal raconté. Des dizaines de noms de personnages lâchés dans une ligne de dialogue, moi ça me perd.

Finalement, l’histoire n’est en fait même pas si complexe que ça. On se demande pourquoi elle a mis tant de temps à se développer. Le scénario m’avait l’air d’être celui d’un téléfilm d’1h30, qui a été gonflé pour en faire une série de 6 épisodes… Je suppose que la série misait beaucoup sur le personnage de Pascal Greggory, en sorte d’Hannibal Lecter qui aiguille la police, mais c’était vraiment trop mal mise en place et raconté pour que ça ne soit intéressant. J’imagine que c’est plus réussi dans le roman…

Quant à la toute fin, ça ressemble à une vaste blague. Ça s’arrête au moment où ça aurait pu (enfin !) décoller. On se demande même si une suite n’est pas envisagée. Personnellement, j’espère que ça ne se fera pas.

Bref, je ne peux que vous conseiller de passer votre chemin tant Glacé est mauvaise.

Typh.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s