The Affair – Saison 3

The Affair

L’article contient des révélations sur la saison.

The Affair a beaucoup divisé cette année, et je peux tout à fait le comprendre. La série se réinvente chaque année, mais elle est peut-être partie un peu trop loin cette année, se perdant parfois. Bien que j’ai apprécié la saison dans sa majorité, quelques éléments scénaristiques m’ont assez déstabilisée. Je ne suis pas sûre d’avoir totalement saisi l’ensemble des choix opérés cette année…

Déjà, il faut dire que la saison est très déséquilibrée par rapport à l’an passé. Helen et surtout Noah sont sur le devant de la scène, les 3/4 des épisodes tournant autour d’eux. Cole et Alison ne font presque que de la figuration. C’est assez étrange et je me demande si on n’aura pas le droit à une inversion l’an prochain. En fait, je me souviens que lorsque la série a débuté, les créateurs disaient avoir une vision de la série sur 3 ans. Je me demande simplement si la saison 3 n’a pas été finalement étalée sur deux ans contrairement à ce qui était prévue à la base. Cette année on se focalise sur Noah/Helen et l’an prochain sur Cole/Alison. Je dis peut-être n’importe quoi ceci dit…

Tout ce qui tournait autour de Noah, sorti de prison, était très différent de ce que la série nous avait proposé les autres années. Ça ne m’a pas dérangée outre mesure, même si je comprends tout à fait les spectateurs hermétiques devant ses aventures. C’était en fait un peu cliché de le voir sombrer dans la folie, en se croyant pourchassé par ce gardien de prison. Il y avait peut-être mieux à faire pour nous montrer sa douleur…
Pour continuer dans les défauts de la saison, je ne saisi pas tellement pourquoi le récit s’est ouvert au point de vue de Juliette. Ok, je veux bien que le format de la série évolue, mais pourquoi elle ? J’aurais largement préféré voir la vision de Luisa, Vik ou encore Whitney. On connaît ces personnages et j’y aurais vu plus de pertinence personnellement. Parce que toute la partie sur Juliette dans le season finale était très éloignée du récit initial de la série. Ça n’était pas forcément inintéressant, mais j’avais tout simplement l’impression de regarder un tout autre show (alors que la seconde partie sur Noah était très bonne…).

Au delà de ces quelques points noirs, je dois avouer que tout le reste m’a bien plu. J’ai beaucoup aimé ce qu’ils ont fait autour d’Helen, et sa culpabilité qui la ronge. La série a réussi à en faire un personnage réellement complexe, que l’on arrive tout de même à comprendre. Le peu qu’on a vu d’Alison et Cole aussi m’a convaincue. En soit, je ne suis pas franchement fan de l’idée qu’ils puissent se remettre ensemble (et que Cole trompe sa femme) mais la série a suffisamment bien mis en place cette histoire pour que je le conçoive. Après tout, si j’aime cette série c’est parce que les personnages me paraissent humains, avec leurs qualités et leur nombreux défauts.

En bref, cette saison de The Affair est assez déstabilisante et nous laisse sur une sensation de trop peu. Reste à cette série un tas de qualités indéniables, une capacité à bouleverser comme peu d’autre notamment. On verra ce que nous réserve la saison prochaine.

Typh.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s