The Good Fight – 1×01 & 1×02

the-good-fight

CBS et sa plateforme internet CBS All Access ont commencé ce dimanche la diffusion de The Good Fight, le spin-off de The Good Wife. Un spin-off que je ne voulais pas tellement au début, le trouvant annoncé bien trop tôt, gâchant un peu la fin de The Good Wife. En effet, je trouve que l’on n’a jamais vraiment eu le sentiment que l’histoire initiale était terminée… Et puis les deux dernières saisons de The Good Wife n’étaient pas très bonnes, la série ayant fini malheureusement par dépasser sa date de péremption. Pourquoi alors lancer un spin-off, sous forme de suite ? Je craignais le projet, mais les retours critiques ainsi que la bande-annonce m’avait un peu rassurée. Je peux dire à la vue de ces deux épisodes que je le suis maintenant totalement. C’est très bien parti et l’ancienne fan de The Good Wife en moi est assez heureuse.

Un an après la fin de The Good Wife, une énorme escroquerie financière détruit la réputation de la jeune avocate Maia Rindell et fait perdre à Diane Lockhart, sa marraine, l’intégralité de ses économies. Les deux femmes doivent se résoudre à quitter Lockhart, Decker, Gussman, Lee, Lyman, Gilbert-Lurie, Kagan, Tannebaum, & Associates pour rejoindre Lucca Quinn au sein de l’un des cabinets d’avocats les plus importants de Chicago. (traduit depuis Wikipédia)

On retrouve rapidement tous les ingrédients qui ont fait la réussite de The Good Wife. Un rythme soutenu, une qualité de réalisation, des dialogues bien écrits, un ancrage dans la réalité (ouverture de la série sur l’investiture de Trump !) et des personnages toujours bien écrits.
J’avais peur de me retrouver néanmoins face à une série qui n’arrive pas à se détacher de son aînée (rien que l’histoire de Diane au fond du trou, on l’a déjà vécue – certes sous une autre forme – plusieurs fois avec Alicia), mais finalement je trouve que la série parvient tout de même un trouver un nouveau ton. Peut-être grâce à la réalisation, toujours aussi léchée, mais tout de même différente. Ou peut-être simplement grâce à l’apport de nouveaux personnages qui apportent un second souffle. Il s’agit évidemment en premier lieu de Maia, qui partage l’affiche avec Diane et Lucca. Un nouveau personnage déjà très attachant je trouve, qu’on a vite envie de voir évoluer. Comme Alicia qui devait se défaire du scandale qui entourait son mari (tout en l’utilisant quand il le fallait), Maia doit vivre avec l’escroquerie type Madoff que son père aurait orchestrée.
Dans les nouveaux personnages, on peut également citer tous les protagonistes du nouveau cabinet qui, pour l’instant, ont tous l’air intéressants. J’avoue avoir ri en voyant Julius, me demandant si on allait l’apercevoir dans ce spin-off, lui qui apparaissait et disparaissait régulièrement de The Good Wife

Reste à savoir à présent si la série parviendra à maintenir ce niveau, et ne fera pas les mêmes erreurs que la série originale. Le fait que les épisodes soient plus longs et que la saison soit courte sont tout de même des signes plutôt prometteurs. On pourra sans doute explorer un peu mieux les intrigues et les personnages, et on évitera les intrigues résolues trop vite, ou carrément abandonnées comme The Good Wife avait fini par en faire sa spécialité…

Ah, et grand bouleversement, la série se dote d’un générique ! Il n’est pas très original, mais ça me fait quand même plaisir.

Bref, ces deux épisodes sont une entrée en matière convaincante pour le moment. Espérons que la suite ne déçoive pas.

Typh

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :